Restrictions sur la liberté de réunion. la LADDH dénonce l’abus de pouvoir !
By admin On 31 jan, 2014 At 06:05 | Categorized As Actualités, Communiqués, Infos_show, Luttes sociales, Politique | With 0 Comments
Salah Dabouz, président de la LADDH

Salah Dabouz, président de la LADDH

Communiqué N° 06 – 14

Abus de pouvoir

 
 

Certains journaux nationaux font état ce jeudi 30 janvier 2014 d’une information selon laquelle une circulaire du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, datée du 8 janvier en cours, a été adressée aux walis et aux présidents d’APC, les informant d’une décision d’interdiction de réunion et de rassemblement touchant 19 associations.

Selon certaines informations, la LADDH, Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme, figure parmi les associations touchées par cette circulaire qui invoque le prétexte de conflits entre les membres de ces associations.

En ce qui la concerne, la LADDH rejette en bloc cette circulaire dont les critères reposent sur des directives illégales car évoquant des prétextes qui ne figurent pas dans la loi sur les associations en vigueur, dont la LADDH réclame toujours l’abrogation, et pourtant, qui n’a jamais prévu l’interdiction des activités des associations pour cause de litiges judiciaires.

La LADDH considère plutôt que la véritable raison de cette circulaire interdisant l’activité de certaines associations, réside dans le fait que celles-ci constituent un puissant contre-pouvoir que le pouvoir cherche par tous les moyens légaux voire illégaux à affaiblir et à éliminer.

La LADDH dénonce donc cette circulaire et invite les associations concernées à se consulter afin de se mettre d’accord sur la façon la plus efficace pour faire face aux abus du pouvoir.

 

Alger le 30/01/2014

                                                                       Le président du Bureau de la LADDH

                                                                       Me. Salah DABOUZ

About -

comment closed