Ghardaïa: La LADDH prépare un dossier à soumettre au conseil des droits de l’homme de l’ONU
By admin On 7 fév, 2014 At 12:13 | Categorized As Actualités, Communiqués, Infos_show, Luttes sociales, Politique | With 0 Comments
me Salah Dabouz, président de la LADDH

me Salah Dabouz, président de la LADDH

Communiqué N° 07 – 14

Mort lente à Ghardaïa

 

Le jeune étudiant BABAOUSMAIL Azzedine est mort aujourd’hui Mercredi 05/02/2014 a Ghardaïa et quatre autres personnes ont été grièvement blessées suite aux très graves agressions commissent par des Baltaguia qui ont attaqué le cimetière de Baba Oueldjamma au cours des graves événements qui ont éclaté mardi soir et qui se poursuit jusqu’à l’heure actuelle.
Ces événements ont laissé d’énormes pertes matérielles notamment l’incendie et la destruction de plusieurs cites historique, magasins, maisons, jardins et véhicules et causant la blessure de plusieurs personnes.
En ciblent des cimetières comme celui de Baba Salah, Ammi Saïd et Baba Oueldjamma par leur destruction et profanation ainsi que les attaques envers des institutions coutumières ancestrales, les événements de Ghardaïa visent à l’élimination des spécificités de la communauté Mozabite par des Baltaguia avec la complicité des autorités.
D’autre part le Militant Kamel Eddine Fekhar membre du bureau National de la LADDH subit des attaque d’hostilité et de stigmatisation en usant de relais médiatique écrits et audio-visuels qui sont aller jusqu’à lancer des appelles à son assassinat.
La LADDH exprimé sa profonde préoccupation pour le pourrissement que connait la situation sécuritaire à Ghardaïa, et condamne la passivité des autorités politiques et sécuritaire face à une telle situation ainsi que le fait de continuer à agir devant pareil situation par improvisation en usant de méthodes et moyens en dehors de la loi et des institutions de la république comme elle dénonce les attaques contre son militant Kamal Eddine Fekhar, et les menaces de morts qui plane sur lui, et rend responsable toutes les personnes qui l’ont attaqué pour toute atteinte à son intégrité physique.
La LADDH appelle encore une fois les habitants de la Wilaya de Ghardaïa à œuvrer au retour de calme comme elle fait endosser l’entière responsabilité aux autorités politiques et sécuritaire devant le pourrissement constaté, lourd de conséquences graves. La LADDH prépare un dossier à soumettre au conseil des droits de l’homme de l’ONU car il est du devoir des autorités de protéger la population.
Alger le 05/02/2014

P le Bureau national de la LADDH

Le président, Me. Salah DABOUZ

About -

comment closed