Maghnia : Subsahariens ou gibiers. Un tir de semonce à quelques centimètres de la cible.
By admin On 10 fév, 2014 At 07:38 | Categorized As Actualités, Communiqués, Infos_show, Luttes sociales, Politique | With 0 Comments

sub

Quatre migrants subsahariens traversant la frontière Algéro-marocaine, dont  le but  de rejoindre la ville d’Oujda, ont failli être abattus par des tires à balles réelles des gardes frontières Algériens au niveau de Maghnia, et ce en plein jour dans l’après midi du 26 janvier écoulé.

Ces migrants,  d’origine camerounaise ont été pétrifiés par ce drôle de tir de sommation  à l’horizontale provenant  d’armes automatiques des militaires algériens, et par chance uniquement, ils ont pu échapper de justesse à un fâcheux accident, qui pouvait coûter la vie à l’un d’eux.  Déjà paralysés par  cet événement et sentant que les soldats étaient déterminés à les abattre comme du gibier, les migrants ont automatiquement obtempéré en se mettant en position de prisonnier,  jusqu’à l’arrivée des gardes-frontières.
Après une bonne bastonnade, pour les balles consommées, les migrants ont été relâchés pour quitter le territoire, et ainsi ils ont rejoint la ville d’Oujda dans la nuit de la même journée.


                                                                                                                               Fouad HASSAM

About -

comment closed