Silence, on enterre les stars et on condamne les innocents
By ghalem bouha On 14 fév, 2015 At 12:06 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

tous

Par Ghalem BOUHA

Cela fait quelques jours, que la presse et la toile sont inondées par les annonces puis par les images des décès de Assia DJEBBAR et Roger HANIN.

Certes Roger  est sympathique dans le rôle de la série NAVARRO à la télévision et Assia DJEBBAR, une grande écrivaine qui nous  a régalé avec  La Nouba des Femmes du Mont Chenoua mais ce n’est guère une raison pour en faire une affaire nationale qui tient le haut de l’affiche pendant une semaine.

Car  pendant ce temps, on condamne à Laghouat en silence huit activistes chômeurs dont le seul tort a été de revendiquer des droits élémentaires et fondamentaux.

Le gouvernement devant la montée des différentes revendications dans tous les régions d’Algérie  instrumentalise le moindre événement comme l’affaire Charlie Hebdo pour détourner l’attention sur ses promesses non tenues.

Il est clair, aujourd’hui, qu’i ne reste à ce pouvoir que la répression comme instrument de gouvernance.

 

About -

comment closed