Affrontenements à In Salah, la LADDH condamne…
By admin On 28 fév, 2015 At 09:36 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

INNNNNN

COMMUNIQUE

Finalement le pouvoir Algérien fait appel à la seule chose qui lui reste depuis longtemps, c’est-à-dire la répression, pour tenter d’étouffer le vent de contestation au sein de la ville de Ain Salah contre l’exploitation du gaz de schiste.
Les informations parlent d’une intervention violente des forces de gendarmerie pour protéger l’un des puits sur lequel s’affaire la compagnie HALLIBURTON. Cette société connue pour ses scandales de par le monde semble se trouver dans ses aises en Algérie malgré les casseroles qu’elle traine en Algérie lorsque le pouvoir Algérien a dissous la compagnie Brown Root and Condor , entreprise mixte Algéro-Américaine (HALLIBURTON) en espérant dissoudre et oublier le dit scandale.

Le corps de la gendarmerie a utilisé le gaz lacrymogène qui a été lancé même à l’intérieur des domiciles une chasse aux opposants est en train de se dérouler il y a jusqu’à présent d’après nos informateurs 5 personnes blessées et plusieurs arrêtées. Il est à noter l’utilisation de balles en caoutchouc contre la population civile ainsi que la détérioration des véhicules de citoyens par les forces dites de l’ordre.

Ce 28 février 2015 donc, soit quatre jours après que le pouvoir et ses épigones aient tenté de surfer sur la date symbolique du la nationalisation des hydrocarbures le voila qui défend les multinationales contre le désir des Algériens d’empêcher que leur environnement soit détruit du fait de l’exploitation du gaz de schiste ce qui interdira tout travail de la terre dont a besoin l’Algérie.

Le Bureau national de la LADDH condamne cette intervention et demande la libération des personnes arrêtées. Le Bureau national réaffirme son engagement avec les citoyens de Ain Salah et appelle les Algériens et les Algériennes, dont une partie a déjà montré sa solidarité, de continuer dans la même direction pour aider nos concitoyens à ne pas vivre avec cette menace sur leur tête et celui de leur famille.

ORAN le 28-02-2015
P/Le Bureau national Le Vice- Président Kaddour CHOUICHA

About -

comment closed