Mythe du Monde Arabo-Musulman : Les arabes bombardent le Yémen
By ghalem bouha On 30 mar, 2015 At 04:10 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

MONDE

Par Ghalem BOUHA

Une partie du monde arabe sous la houlette de l’Arabie saoudite bombarde un autre pays arabe, le Yémen. L’Arabie saoudite un pays musulman, au nom de l’Islam sunnite massacre des populations chiites. Des pays arabes et d’autres pays musulmans sont contre ou demeurent neutres devant un tel conflit. Des pays arabes et des pays musulmans sont inféodés à des puissances occidentales et chrétiennes.

Ces guerres, ces divergences et ces dissensions entre les arabes et les musulmans remontent  en réalité au tout début de l’Islam.

Le prophète Mohamed (QSSL) n’ayant pas désigné de successeur, de son vivant, laissa ouverte une guerre de succession à sa mort  qui épargna seulement, le premier calife Abou Bekr qui mourut de maladie. Les trois autres Omar, Othmane et Ali furent horriblement assassinés par d’autres musulmans.

Ali a été assassiné par un Kharijite en 661 soit 31 ans après la naissance en 630 du premier état islamique fondé par le prophète (QSSL) lors de son entrée triomphale à la Mecque

Dés, cette année, l’Islam connut un profond schisme ou scission qui divisa le monde musulman en trois partie complétement antagoniques, opposées et hostiles au point ils se sont massacrés le long de ces huit siècles.

Ces trois schismes (Sunnites, Chiites et Kharijites) ne sont pas des courants ou écoles philosophies et religieuses, ce sont carrément  des parties ennemies qui ont toujours cherché à s’éliminer physiquement.

Ensuite, les descendants de Ali furent aussi pourchassés et massacrés un à un, descendant après descendant.

Les Kharijites à leur tour furent tourmentés et chassés du Moyen Orient pour aller se réfugier au Maghreb chez nos ancêtres les berbères où ils fondèrent en 761 le royaume Rustumide  de Tahert (aujourd’hui Tagdempt) dans l’actuelle Algérie. A leur tour,  les Kharejites sont délogés en 909 par les Fatimides pour aller se cacher à Ghardaia.

 Les parties en conflit se réclament toutes de l’Islam rigoriste et de la société idéelle de Medine.

Les Fatimides d’essence chiites, partirent du Maghreb pour fonder  le Caire en 969. Incapables de lutter contre les invasions des croisés, la dynastie Fatimide s’éteint en 1171 pour laisser place celle des Ayoubides.

Déjà en 1099, les croisés chrétiens ont occupé Jérusalem et ses alentours pendant que les musulmans et arabes du proche orient étaient divisées en petites provinces où gouvernaient de petits roitelets qui se souciant plus de leur monarchie totalitariste que de religion et d’égalitarisme.

Nous sommes à la fin du 10° siècle et il n’existe pratiquement plus d’empire arabo-musulman ni de société musulmane idéale mais que des guerres, des complots, des assassinats et des massacres entre dynasties berbères, sunnites, chiites et kharijites.

Il aura fallu deux siècles d’occupation du moyen orient par les francs pour qu’enfin de compte un musulman non arabe (Kurde) Salah Eddine El Ayoubi  passe outre l’avis des gouverneurs locaux et libère Jérusalem.

Il faut noter aussi que pendant ces deux siècles de présence chrétienne sur la terre d’Islam, les arrangements entre royaumes chrétiens et musulmans contre d’autres chrétiens et musulmans étaient nombreux. Car, ce qui importait, n’était pas l’occupation et l’idéal religieux mais le maintien du souverain son trône et la perpétuation de sa descendance.

Quand on fouille, l’histoire des arabes et des musulmans, nous ne trouvons nulle part une société juste, parfaite et musulmane au sens du Coran mais que des guerres fratricides.

On aura beau à chercher cet empire arabo-musulman comme l’était Rome ou Carthage, on ne trouvera nulle part cette unité tant rêvée mais jamais réalisée.

Ce qui arrive aujourd’hui au Yémen n’est que la continuation de ce faux monde arabo-musulman.

About -

comment closed