Chronique d’une arrestation annoncée
By admin On 10 juil, 2015 At 01:32 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

compris

Hier jeudi, dans la journée, les journaux En Nahar et El Bilad avaient annoncé l’arrestation imminente de Kameleddine FEKHAR suite au mandat d’arrêt lancé par le procureur de la république de Ghardaia.

En, effet le soir, après la prière de Tarawih, le militant K. FEKHAR fut appréhendé dans la mosquée avec ses camarades.

Question 1 : Comment se fait-il que les deux journaux cités soient les seuls à être au courant de  l’arrestation avant l’arrestation et quelles étaient leurs sources ? Existe-t-il deux collèges de presse ?

Question : Que reproche-t-on à Kameleddine FEKHAR ?  Le docteur K. FEKHAR est connu pour être un militant des droits de l’Homme qui communique dans la presse nationale et internationale et sur les réseaux sociaux à visage découvert et il ne s’en cache pas. Y’ a t-il un mal à cela ?

Question : On apprend aussi par le biais de la presse qu’il y eu l’arrestation de 27 facebookers qui ont animé des pages appelant à la violence et 9 émeutiers pris en flagrant délit à Bounoura selon des sources citées anonymes. L’opinion nationale n’est-elle pas en droit d’exiger des communiqués du procureur de la république ?

Question : Pourquoi le procureur de la république ne fait-il pas un point ou une conférence de presse pour donner un premier bilan sur les décès, les blessés et les dégâts matériels ?

Question : Puisque le président de la république a chargé l’armée de rétablir l’ordre, pourquoi, le commandant de la 4° région militaire, ne fait-il pas une conférence de presse pour rassurer l’opinion nationale.

Question : Une campagne a été lancée dans la presse islamiste et sur les réseaux sociaux contre une communauté appelant au lynchage et à l’arrestation de certaines personnes. Qui a orchestré cette campagne et, pourquoi, ces gens ne sont-ils pas inquiétés ?

About -

comment closed