La CGATA, et les syndicats autonomes interpellent le DG du BIT à la veille de la Tripartite
By admin On 13 oct, 2015 At 12:57 | Categorized As Actualités, Communiqués, Infos_show, Luttes sociales, Politique | With 0 Comments

Ryder

Confédération Générale Autonome des Travailleurs en Algérie

CGATA

Alger le 12/10/2015

A Monsieur Guy Ryder
le Directeur général du BIT

Monsieur;
Ayant appris que vous êtes invité à la réunion de la tripartite qui se tiendra le 16 octobre 2015, permettez nous Monsieur le Directeur de vous rappeler les faits suivants .
– Jusqu’à présent les autorités Algériennes ont décidé de considérer l’UGTA comme représentant de tous les travailleurs et parallèlement à cela refuse d’enregistrer les organisations syndicales dans le secteur économique sachant que dans la fonction publique l’UGTA n’a plus de présence significative malgré les aides que les autorités qui la maintiennent sous perfusion.
– Les autorités refusent le principe des élections pour connaitre le poids de chaque organisation syndicale et sa représentativité réelle et automatiquement écartent tous les autres syndicats de la tripartite;
– Jusqu’à présent aucune des recommandations de la commission des normes prises lors de la dernière réunion du conseil d’administration n’a été appliquée notamment en matière de réintégration des syndicalistes suspendus et licenciés et d’enregistrement des syndicats qui attendent depuis plusieurs années.

Aussi, même si nous ne nous permettront pas de vous dicter une conduite nous tenons à vous préciser, sachant notre connaissance des autorités Algériennes et de leurs manœuvres, que cette invitation a pour but de couvrir les recommandations faites par la commission des normes car le discours qui sera porté aux vrais décideurs du pays, que vous n’allez surement pas rencontrer, sera le suivant « vous voyez malgré tout le tapage qu’ont essayé de faire les syndicats autonomes en se basant sur les recommandations de la commission des normes il n’y a aucun problème puisque même le Directeur général a répondu à notre invitation ». Même si vous tenez un discours critique avec vos interlocuteurs directs sa teneur restera entre vous et ce sont les syndicats autonomes qui continueront à vivre sous la répression.
La CGATA (Confédération Générale Autonome en Algérie) est composée des syndicats et comités de la fonction publique et du secteur économique suivants:
– SNAPAP, SNATEGS (Syndicat de Sonelgaz), SESS (Enseignempent supérieur), SNAP (Postiers), SAPA, SAATT (Transport). et le Comité des chômeurs et des diplômes chômeurs, le comité national du pré emploi et le SNAE (syndicat national des étudiants)

Cordiales salutations

 

Le président de la CGATA
Rachid Malaoui

 

About -

comment closed