Le groupe des 19, est-il au courant ?
By admin On 13 nov, 2015 At 04:27 | Categorized As Editorial | With 0 Comments

1999

Louiza HANOUNE et Khalida TOUMI crient à tue-tête et à qui veut les entendre, si BOUTEFLIKA est-il au courant des affaires du pays et des choses très graves qui s’y passent, sans pour autant déclarer que le président est incapable à gouverner.
Devant un tel questionnement, l’on est en droit de s’interroger à notre tour, si ce groupe est-il au courant de l’histoire récente de l’Algérie et de BOUTEFLIKA ?
Ce groupe de personnalités nationales est-il au courant qu’Abdelazziz BOUTEFLIKA est au pouvoir depuis 1999 et qu’il est à son quatrième mandat et que tout au début, il avait installé son frère Said comme conseiller et que Ali HADDAD en compagnie de l’oligarchie qu’il représente ont investi à coups de milliards dans les campagnes présidentielles ? Est-il au courant, que Bouteflika a violé la constitution en 2008 en rallongeant le mandat présidentiel à vie ? Est-il au courant qu’il avait déjà supprimé le poste de chef de gouvernement pour être lui-même président du gouvernement ?
Est-il au courant que c’est le président BOUTEFLIKA qui a ramené l’égyptien SAWARISSI dans ses bagages en lui offrant, l’important marché du mobile algérien sur un plateau ? Est-il au courant que BOUTEFLIKA avait permis au même groupe ORASCOM,  la construction d’une cimenterie à OGGAZ qu’il a ensuite revendu au français LAFARGE qui existait en Algérie avant 1962 et que la révolution avait chassé ?
Le groupe des 19 est-il au courant, comment BOUTEFLIKA avec la complicité du DRS ont laminé la société civile, cloné les syndicats, les associations et les partis politiques ?
Le groupe des 19 ignore-t-il comment le conseil constitutionnel a validé d’une manière non règlementaire le dossier d’un candidat handicapé ?
Les deux femmes du président (Khalida et Louiza) déclarent que le président est légitime et qu’elles respectent la constitution et les institutions de la république. Alors, pourquoi ne s’adressent-elles pas à l’assemblée nationale, au sénat ou au conseil constitutionnel ?
En fin de compte, ce G 19 est humainement pitoyable car il ressemble à un enfant orphelin en pleurs devant la perte de son protecteur et profondément malhonnête en politique.

About -

comment closed