COMMUNIQUE DU 8 MARS 2016
COMMUNIQUE DU 8 MARS 2016
Ce 8 mars 2016 est marqué au plan international par le drame des guerres  qui font rage en Syrie,  en Iraq, au Yémen et en Libye ou les femmes qui échappent  au bombardement qui sèment la mort , sans abris ni nourriture ni soins , contraintes à l’exil sont confrontées elles et leurs enfants à la violence et à la mort dans leur traversée vers  les régions lointaines.
Au plan national, les femmes sont confrontées à d’autres formes de violence  et d’agression mortelle comme fut le cas de Razika Chérif ,des femmes journalistes et la conductrice de Taxi agressées tout simplement en raison de leur statut de femmes .
Les nouvelles mesures d’austérité et le grand recul dans les acquis sociaux par l’instauration  d’une austérité injuste précipitée, dirigée contre les citoyens et particulièrement les salariés et les masses laborieuses composées en grande majorité de femmes vulnérables au plan social et économique et qui s’enlisent quotidiennement dans la pauvreté et la violence dans toutes ses formes.
Le comité de femmes engagé dans la lutte contre les inégalités et la discrimination socio professionnelle célèbre cette journée symbole des luttes et des sacrifices des femmes sous le mot d’ordre<<Nous refusons de vivre dans la misère, la solution est dans l’action, ensemble contre l’exploitation >>pour redonner au 8 mars sa vraie signification.
Dans toutes les situations de crise, les femmes sont les premières victimes exposées à la précarité et l’exploitation  qu’elles soient travailleuses ou femmes au foyer, que les pouvoirs publics veulent maquiller par le folklore et le clinquant habituel par l’exhibition des femmes alibis que sont tout simplement l’arbre qui cache la foret pour maquiller la réalité sur la réalité quotidienne des femmes exploitées dans tous les secteurs aussi bien publics que privés .
En ce 8 mars 2016, les femmes sont interpellées plus que jamais pour rejeter les mesures d’austérités qui institutionnalisent la pauvreté et la misère des salariés il est primordial pour les femmes  comme elles l’ont démontré à travers l’histoire illustrée par les leurs combats et sacrifices pour la dignité, justice et la liberté.
Pour toutes ces raisons et face à ces défis, le comité de femmes travailleuses du SNAPAP lance un appel à toutes les femmes qu’elles soient travailleuses ou femmes d unir leur force pour des solutions dans l’action ensemble contre toutes les formes de violences et d’exploitation.
                                                     comité de femmes    /  Yamina maghraoui /
img807

About -

comment closed