Sortie prévue pour fin juillet du dernier roman de Sarah HAIDAR : La morsure du coquelicot
By admin On 25 juin, 2016 At 04:08 | Categorized As Arts/Culture | With 0 Comments

morsure

Préface de Yannis Youlountas

4ème de couverture: « « La poésie est une plante omnivore qui ne se satisfait que du sang, et c’est en cela qu’elle ressemble le mieux à ma terre : corps vorace et limpide, créature horrifiante refusant la distinction entre la beauté et la laideur (…) Personne ne comprend l’essence strictement lyrique de l’insurrection, la nôtre : celle s’élançant du pus de la blessure. »

Ce nouveau roman de Sarah Haidar est un hymne à la liberté. A la révolte. A l’insoumission. A la poésie. A l’amour.
Une nouvelle naissance, sans obéissance, où « chacun de nous devra réapprendre à vivre » et, surtout, renouer avec « notre talent oublié pour la liberté ».
Par une écriture acerbe, tranchante, sans concession, seule la Vérité est épargnée. Les chemins vers la Liberté se frayent dans les méandres des mots, conduits lugubres de la Beauté, dans les recoins des blessures mal pansées et les mémoires ramollies de paresse.
« Je m’en vais. La beauté m’attend », écrit l’auteure de Virgules en trombe.
Les personnages du roman cherchent « dans les effluves de l’insoumission » leur jardin d’Eden, dans le dépassement de l’atroce leur paix salutaire, dans la rumeur de la fin et « le cri planté dans l’épiderme » leur mal de silence absolu.
Avec La morsure du coquelicot, Sarah Haidar prend nos mains dans ses doigts et nous invite à refermer son livre pour imaginer le monde d’après. La vie commence maintenant.
Et le talent de l’écrivaine se confirme dans une errance littéraire bien particulière.

Née à Alger où elle vit, Sarah Haidar est journaliste et romancière. Elle fait partie de cette jeune génération de romanciers algériens qui de leurs rages pour l’écriture viennent bousculer l’ordre littéraire établi. Son premier roman en langue française, Virgules en trombe (Ed. Apic 2013), a reçu le Prix de l’Escale Littéraire d’Alger, Sofitel, 2013.

About -

comment closed