Garage BAND à THAIS BEJAIA
By admin On 20 août, 2016 At 02:22 | Categorized As Actualités, Arts/Culture, Infos_show, Vidéos | With 0 Comments

garage

Comme le charme ne peut que s’ajouter à la beauté et la rose pousse  au printemps pour illuminer un jardin après un rude hiver, Aida la chanteuse du groupe Garage BAND est venue agrémenter l’enchanteresse auberge de Thais à Bejaia comme une cerise sur le gâteau par sa voix rauque et vibrante à la Janis JOPLIN.

En ce jeudi 11 août, le complexe de Thais bat son plein. Bâtie sur un rocher, avec ses pierres taillées et son caractère rustique et champêtre,  Thais attire actuellement tout le gratin algérien et international.

Vers 22 heures à l’heure du dîner, la grande terrasse juchée face à la mer fait salle comble. Une douce brise d’été caresse le visage et les corps quelque peu dénudés des estivants. les poissons du jour sont étalés sur le comptoir frigo; il y a des crevettes, du mérou, de la dorade, du calamar, du rouget et du merlan; Le barbecue brûle au feu de bois et l’armada des serveurs aux couleurs de l’établissement s’affairent à satisfaire les présents par des rafraîchissements, qui à l’eau plate ou fruitée et qui aux boissons de raisins enivrants en rosé et en blanc servis dans des sceaux à glaces.

Les musiciens de Garage BAND s’échauffent en créant une musique d’ambiance. Amine, le soliste s’essaie avec de sublimes solos inspirés des plus grands tubes comme « Black magic women » de Santana, le bassiste Adnen semble jouer sur un nuage avec sa barbe à la John LENON en donnant le tempo et  Hakim maîtrise parfaitement sa batterie en servant le bon rythme; tout en attendant l’entrée en scène de leur diva Aida.

Habillée d’un pantalon bleu moulant et d’un tee-shirt blanc, Aida ressemble en cette soirée avec sa chevelure en frisée colorée à Tina TURNER. Tout de suite, elle donne la cadence en entamant tour à tour les tubes de différents pays et différents styles musicaux tout en se déhanchant légèrement pour accompagner son chant en enflammant son soliste Amine qui se donne à cœur joie sur son « waoua » dans la plus grande tradition des guitaristes des années 70.

« J’ai terminé mes études, il y a deux ans, j’ai une licence en interprétariat master traduction. Je suis aussi comédienne. J’ai obtenu le concours des cours Florent qui est l’Ecole supérieure de Paris… Un aboutissement par un album serait la meilleure des choses pour moi. Nous sommes le premier groupe algérien retenu aux Mille et Une nuit du Sheraton pendant six mois» conclut-elle avec une pointe de fierté » raconte Aida au journal l’expression.

Si, sur le plan musical, ce groupe a fait ses preuves, les fans attendant avec impatience la sortie de leur premier album qui est en cours de réalisation.

Ghalem BOUHA

 VrhhJdD3BVY

 

 

 

About -

comment closed