Magouilles, intermédiaires et arnaques dans le milieu de l’ENTV
By admin On 31 mai, 2017 At 04:07 | Categorized As courrier des lecteurs, Infos_show | With 0 Comments

Mohamed ABDELWAHAB, un modeste producteur installé en France voulait naïvement produire pour l’Algérie et diffuser à l’ENTV des films et séries pédagogiques mais il ne savait pas dans quel milieu,  il allait  atterrir. Après, plusieurs années de production et de diffusion, il s’est retrouvé à son insu impliqué dans un imbroglio où de vrais-faux producteurs, intermédiaires et hommes de l’ombre et de lumière qui  jouent des rôles de gentils le jour et se transforment en monstres escrocs  le lendemain. 

A la fin de ce film d’horreur, Mohamed  ABDELWAHAB se retrouve sur la paille et sans le sou à cause de M. Lahouari MESRI qui a tout empoché avec surement la complicité de responsables véreux de L’ENTV.

C’est un véritable cri de détresse que lance Mohamed ABDELWAHAB afin de recouvrer son argent. Lisez sa lettre…

mohamedddddddddddd

 

A

Monsieur le ministre de la Communication

ALGERIE

Objet : REQUÊTE DE DÉNONCIATION.

Son excellence monsieur le ministre,

Je viens par la présente, vous demander de bien vouloir user de votre haute autorité, pour une éventuelle intervention auprès de la télévision nationale ENTV-Canal Algérie.

Etant dans le monde de l’art et de la culture, depuis toute ma tendre enfance (14 ans) jusqu’à ce jour (60 ans) veuillez voir mon parcours artistique ci-joint.

Installé depuis quelques temps en France, j’ai créé ma propre société de production  artistique et cinématographique  M.A PROD afin de proposer à mon pays des films ,séries ,documentaires et reportages pédagogiques et culturels.

Je suis conscient qu’après les dénonciations suivantes et celles que j’entamerais par voie de presse que je serais écarté de la télévision nationale ENTV, ç’est à dire tous mes projets artistiques et culturels, films, documentaires, séries,… ne passeront plus.

Ma première production etait « NASS KIFNA » une série télévisée en 12 parties et diffusée sur CANAL-ALGERIE en 2014 avec une participation appréciable des artistes de la communauté algérienne  en France et des artistes français.

Monsieur Youssef MAAZOUZ, directeur à l’époque était très intéressé par mon produit me proposa une couverture administrative, par le fait que je n’avais pas d’agrément et lui-même me recommanda et m’orienta vers un certain Lahouari MESRI à ORAN qui semblait détenir une société de production GSW PRODUCTION, Chose faites et maintenant après 3 années d’attente aucun paiement ne m’est parvenu.

N’ayant pas été payé à ce jour, alors que la diffusion a eu lieu en 2014, je découvre que mon produit a été consenti entre l’ENTV et ce monsieur Lahouari MESRI a la somme de  3.240.000.DA dont je n’ai reçu aucun centime à ce jours, le paiement consentit pour « Nass Kifna » à été effectué sous le numéro :

681-2/12/2014 Bordereau 69 de 2015.

PIRE encore, dans la poursuite de mes projets j’avais livré un autre produit un film produit et réalisé par mes soins « LE CONSORT » ce Lahouari MESRI était censé couvrir mon produit administrativement.

Finalement, après maintes recherches, il s’avère en vérité que cette société était au nom d’un certain KENTARI Sofiane.

 La dite société GSW a été  payé de la somme de 374 Millions de centime par l’ENTV  pour la diffusion du film «  Le CONSORT » qui est mon film, ma production –MA PROD- (voir générique du dit film).

Je considère que l’ENTV est de mèche avec ce monsieur Lahouari MESRI pour diffuser des productions d’autrui en signant les contrats avec cette société écran GSW PRODUCTION.

Notez que la diffusion de la série « NASS KIFNA » a été diffusé en 2014  avant le film «  Le CONSORT » .

Comment expliquer le payement du film avant la série ??!!

En demandant explication à Mr Lahouari MESRI il me répondit texto, verbatim ; « Tu sais qu’il y a des pots de vin à payer pour faire passer ton produit et n’oublie pas que tu es en Algérie ».

J’ai colporté ces propos tels quel au directeur de production de l’ENTV en l’occurrence monsieur BELARBI. A cet effet j’ai exigé une copie du contrat consenti avec l’ENTV pour la diffusion de ma série NASS KIFNA.  Ma propre production pour laquelle j’ai investi plus de 45.000 Euros. Faute de quoi je ne signerais pas de contrat avec lui.

Pire ! Je découvre (copie ci-joint) qu’il a établi et falsifié un contrat à sens unique  où mon cachet n’est pas apposé  et ma signature au stylo imitée .Il s’agit donc d’un véritable Faux et usage de faux et de corruption.

Donc je voudrais, monsieur le ministre votre urgente intervention, car j’entends dénoncer cette affaire en  plus sur la presse et recourir aux instances du tribunal compétent.

Cela me navre  car  cette affaire risque d’éclabousser la structure de l’ENTV alors que je n’aspire qu’à récupérer mon dû. Je vous prie monsieur le ministre d’exiger de l’ENTV de vous remonter une copie du contrat pour vérifier que la série ‘’NASS KIFNA’’-ENTV /2014 et le film ‘’Le CONSORT ‘’ m’appartiennent et ainsi remarquer que GSW PRODUCTION ne figure pas sur les génériques mais c’est elle qui empoche l’argent de la diffusion.

Il est établi, preuves à l’appui, que ce monsieur MESRI Lahouari a les

coudées franches et libres au niveau de l’ENTV pour agir de connivence et pousser son outrecuidance jusqu’à faire passer des contrats au nom des autres, sinon comment expliquer les deux affaires suivantes :

1) AFFAIRE ‘’SERIE DAR EL MEKKI ‘’ :  un scénario qui a été déposé par DMA PROD  société d’un confrère, un algérien qui vit en France .Après un certain temps l’ ENTV annonce vouloir diffuser durant un mois sacré de Ramadhan la série ‘’DAR EL MEKKI ‘’ comme quoi réalisé par toujours notre usurpateur MESRI Lahouari .Il a fallu que l’auteur véritable en l’occurrence DMA PROD crie haut et fort au scandale et à l’escroquerie pour que CANAL ALGERIE arrête la diffusion et la question demeure à ce jour posée : Où sont passées toutes les dépenses couvrant la réalisation, production de cette série qui n’a jamais vu le jour .

2) AFFAIRE DU FILM  ‘’ FACE A FACE’’ : à noter que ce film tourné en France et dont je suis acteur principal, Toujours ce monsieur MESRI Lahouari  avait demandé une autorisation de tournage sur le territoire de la France en prétextant un tournage avec des figurants (pour leur faire obtenir des Visas d’entrée sur le sol français moyennant des sommes de 4000,00 Euros par figurant )faisant de la misère de ces jeunes un fonds de commerce .Ces jeunes sont venus se plaindre à moi et sont prêts à témoigner  pour toutes éventuelles confrontations.

Je réitère, monsieur le ministre, que je n’aspire qu’à recevoir mon dû à savoir mon réel contrat de ma série  « NASS KIFNA ».

J’accorde beaucoup de confiance à la bienveillance de votre administration comme je compte sur votre esprit d’équité et de justice pour me rétablir dans mes droits.

Au nom de toute la communauté des artistes algériens et des artistes français sympathiques avec la culture algérienne, je vous adresse toute notre considération.

Je dénonce, persiste et signe Mohamed ABDELOUAHAB.

M.A PROD

34, Boulevard de stalingrad 94400 Vitry-Sur-Seine

Tel : 00.33.636972390

Mail : it.abdelouahab@gmail.com

Siret : 791 387 228 000 12 APE : 5911A

About -

comment closed