Le SESS (Syndicat des enseignants du supérieur solidaires) résiste et se redéploie
By admin On 28 nov, 2017 At 10:23 | Categorized As Actualités, Communiqués, Luttes sociales | With 0 Comments

sess

COMMUNIQUE

Conformément à la décision prise par le bureau national du SESS un rassemblement de protestation s’est tenu le Lundi 27-11-2017 au sein de l’université STAMBOULI Mustapha  de Mascara pour soutenir le membre du bureau national du SESS Mr Halim ABOURA suite à la plainte déposée au pénal contre lui par Mr Le Recteur de l’université Mr Samir BENTATA et ce pour avoir tenu une assemblée générale des enseignantes et enseignants.

Ce sit-in a vu le rassemblement d’enseignantes et d’enseignants de la dite Université, celle des membres du bureau national ainsi que d’autres enseignants venus d’autres établissements universitaires.

Dans toutes les prises de parole  il a été précisé que la plainte contre Mr ABOURA a pour objet d’instrumentaliser la justice pour faire peur à la composante enseignante de l’université et espérer briser ainsi toute constitution de contre pouvoir syndical. La présence des enseignantes et enseignants à ce rassemblement indique que cette stratégie n’a pas réussie et qu’elle a au contraire mis en relief que seule la reprise de l’activité syndicale peut permettre à l’enseignant universitaire de retrouver sa place, toute sa place, au sein de l’université nationale et permettre aussi à l’université nationale de stopper, dans un premier temps, la dérive qui l’emporte, chaque jour de plus en plus, et qui l’éloigne de son rôle et de sa place.

Le débat avec les membres présents a fait ressortir la nécessité de poursuivre la structuration du SESS au sein de l’université de Mascara comme elle est en train de se faire au sein de l’ENSA (Ecole nationale des sciences agricoles d’El Harrach) et au sein de l’UDL de Sidi Belabbès (Université Djillali LIABES de Sidi Belabbes).

Le Bureau national du SESS lance un appel aux enseignants (es) qui se battent au niveau national pour éviter l’isolement   et pour  construire sur le terrain les solidarités nécessaires au rétablissement du droit,  du libre exercice du droit syndical ainsi qu’à la gestion démocratique de l’université Algérienne.

Cette action, qui est la première en matière de solidarité avec Mr Halim ABOURA, doit se poursuivre parallèlement avec la structuration du SESS. Pour cela une campagne de sensibilisation et de mobilisation doit être poursuivie au niveau national.

Oran le 27-11-2017                                         P/Le Bureau national  Le Coordonnateur National

                                                                                            Kaddour  CHOUICHA

About -

comment closed