Du rififi  à Derb Lihoud, Oran : Un policier tire sur un vendeur clandestin (Vidéo)
By admin On 29 déc, 2017 At 01:40 | Categorized As Actualités, Infos_show, Insolite, Local, Vidéos | With 0 Comments

DERB

Il existe depuis une dizaine d’années au quartier de  « Derb Lihoud » à Oran, un magasin clandestin, de ventes de vins et liqueurs,  qui ouvre tous les soirs vers le coup de 10 heures du soir après la fermeture des autres des débits autorisées.

Ce magasin est tenu par un dénommé Boubekeur fils du quartier connu, respecté et surtout craint par les autres petits caïds.

Boubekeur est très apprécié par tous les fêtards de la ville d’Oran notamment  pendant les week-ends et les jours fériés.

Mais le mercredi soir du 27/12/2017, après 10 heures du soir, il reçoit la visite de la BRI (Brigade de recherches et d’investigations) composée de plusieurs véhicules venus pour appréhender l’auteur de l’infraction (Ventes de boissons alcoolisées non autorisées). L’officier en charge constate l’existence d’un stock de marchandises de prés de deux millions de dinars et de quatre cents mille dinars en espèces.

D’après les témoignages recueillis dans le quartier, Boubekeur propose à la police de prendre l’argent et de le laisser tranquille mais l’officier refuse et commence à menotter deux jeunes vendeurs trouvés sur les lieux. A ce moment, Boubekeur demande aux policiers d’épargner les jeunes et que c’est lui qui assume les conséquences de son activité.

La police refuse d’enlever les menottes aux jeunes, alors, Boubekeur, sort de gros couteaux et commence à menacer les policiers.

S’ensuit  alors, une course poursuite à travers les ruelles de Derb. Devant, l’entêtement de Boubekeur, un policier lui tire une balle au visage.

Boubekeur ne meurt pas et dans la vidéo ci-dessous, le soir même,  il dénonce l’officier « BENDJILLALI » de lui avoir tiré dessus.

Ghalem BOUHA

kF3H_AhQX1k

About -

comment closed