la médecine nucléaire au chu Oran Un pachyderme au pied d’argile
By salim On 9 jan, 2018 At 05:09 | Categorized As Actualités | With 0 Comments

chuo

Le CHU d’Oran vient de se doter en équipements de médecine nucléaire ; plus précisément une Gamma camera ou ce qu’on appelle communément un appareil de scintigraphie et qui a coûte la bagatelle de 48 000 000 DA. Les applications de cet appareil sont indiquées  dans le diagnostic précoce de diverses tumeurs ainsi que l’évaluation myocardite, pulmonaire, osseuse, digestive …etc.              Autres équipements de médecine nucléaire ont été  commandés pour la modique somme 56 000 000 DA destinés à la radioprotection et traitement des déchets radioactifs auprès de la société MIDI GROUP  Tlemcen, au demeurant cette dernière n’a aucune référence dans  le domaine de traitement des déchets radioactifs. Ces équipements seraient en cours d’arrivage a en croire notre source d’information et qui connaîtront a priori le même sort que la gamma camera.

Soucieux d’éclairer l’opinion publique de ce projet et de son développement nous avons contacté les responsables concernés ,a même de nous informer de l’intérêt et de l’échéance de son aboutissement.

Interrogé ce sujet, notre interlocuteur  nous apprend que le service de médecine nucléaire en tant que structure physique est inexistant au CHU Oran ,mieux encore l’équipe médicale, paramédicale, technique est inexistante, et pour cause le texte juridique portant création de ce service est hélas inexistant .

Ainsi notre gamma camera est installée pour ne pas dire stocké, depuis plusieurs mois, dans un pavillon datant de l’ère   coloniale, désaffecté, vétuste et délabré, qui ne répond à aucune norme de sécurité en perspective de son réaménagement en service de médecine nucléaire sans l’avis de validation préalable du COMENA,  pourtant requis.

 Cette situation des plus insolites nous interpelle et suscite plusieurs questionnements.

  Le conseil scientifique de l’établissement a t-il délibéré sur la question de création d’un service de  médecine nucléaire et auquel cas a t-il validé l’érection de cette activité en service ?

  La commission ¨EQUIPEMENTS¨ issue du conseil scientifique a t-elle approuvé l’acquisition de ces équipements ; et par conséquent la passation de  deux marchés publics dont le coûtchuo dépasse 10 milliards. 

  Qui a élaboré le cahier des charges relatif a ces équipements de médecine nucléaire et leurs spécifications techniques ?

  Qui va procéder aux essais préalables de ces équipements , avant réception et paiement ?

 Autant de questions qui nous laissent perplexes !!! Qu’en est -il des autres projets de réalisation ; service des maladies infectieuses, réanimation pédiatrique ou encore celui des urgences pédiatriques, qu’en est -il de la rationalisation des dépenses publiques 

  par   WALID M

About -

comment closed