Maitre Salah DABOUZ vient d’être interpellé a Ouargla
By boudour On 13 fév, 2018 At 01:19 | Categorized As Actualités, Communiqués, Droits de l'homme, Photo du jour, Politique | With 0 Comments

27867054_1502858816498076_8247486117338983468_n

Communique de presse :


 RÉPRESSION ET ARBITRAIRE ENCORE ET TOUJOURS

Le Président du bureau de la LADDH (ligue Algérienne de défense des droits de l’homme)  Maitre Salah DABOUZ , vient d’être interpellé de nuit (3h du matin) alors qu’il séjournait dans un hôtel à Ouargla, ville dans laquelle il devait défendre le Mardi 13-02-2018 les personnes dans l’affaire qui est désigné par celle des Ahmadia mais qui est en réalité une affaire de libre exercice de religion et de conscience.

Le motif était qu’il était recherché, lui le « célèbre criminel » alors que les corrompus et les corrupteurs, les voleurs, les prédateurs courent les rues et même les hôtels.

Il a du laissé sa carte d’avocat au niveau du siège de la sureté pour qu’on lui permette de revenir à l’hôtel vers 4h 30 mn afin qu’il y revienne après le procès. Cette mésaventure qui ressemble en tous points à celle qu’il a vécu au sein de la ville de Batna dans la nuit du 20 au 21 juin 2017 à la veille de la défense de personnes toujours dans l’affaire Ahmadia indique  la persistance du recours à la répression et à l’arbitraire pour faire reculer ceux et celles qui défendent le droit et la justice. Le Bureau national de la LADDH dénonce cet énième acte de répression comme elle dénonce d’avance le silence complice des instances judiciaires devant cet abus de pouvoir caractérisé.

Le Bureau national de la LADDH reste néanmoins confiant car tous ses adhérents qui sont  soumis aux mêmes actes de répression pour leur faire peur  ne reculeront pas car le droit et la justice sont pour eux les objectifs qui méritent tous les sacrifices.

Oran le 13-02-2018                                                                             P/Le Bureau national

Le Vice-Président                Kaddour CHOUICHA

About -

comment closed