Les scellés de l’AFEPEC : Une décision injuste et brutale ! Communiqué
By admin On 1 mar, 2018 At 05:39 | Categorized As Actualités, Communiqués, Infos_show | With 0 Comments
afepec

Photo : Said BOUDOUR

L’AFEPEC, c’est l’association qui a mené le combat pour la réhabilitation de la clinique du Chahid LARIBERE. Au lieu, d’être encouragée, les autorités procedent à la fermeture de son siège le jour même de la commémoration de l’attentat sanglant commis par l’OAS à Mdina JDIDA.

Ghalem BOUHA

 

Mardi 27 février 2018, nous avons été surprises par l’apposition de scellés sur les locaux de notre association situés au 13 rue Boussi Djilali (Ex Monge).
Selon le document laissé à notre intention, le Wali d’Oran a, sur proposition du Directeur de la réglementation et des affaires générales (DRAG), décidé en date du 19 février 2018 la fermeture et la mise sous scellés de notre siège pour non régularisation de notre situation juridique par le renouvellement de notre demande d’agrément.
Il n’est nullement dans l’intention de l’Afepec qui, depuis sa création le 8 mars 1989, a agi dans le cadre du respect de la loi, de déroger ni de se soustraire aux obligations juridiques des associations, c’est pourquoi cette mise sous scellés de nos bureaux nous est incompréhensible. Nous la comprenons d’autant moins que notre association a, depuis février 2012, dûment déposé son dossier d’agrément auprès des services compétents de la wilaya d’Oran sans qu’aucune suite ne lui soit donnée.
L’accusé de réception de notre dépôt de dossier, nos démarches, nos nombreux courriers adressés aussi bien au Wali qu’au ministre de l’Intérieur, restés sans suite, sont la preuve de notre bonne foi.
Aucun courrier, aucun préavis, ni mise en demeure ne nous ont été adressés avant cette décision soudaine de nous interdire toute activité à l’approche de la célébration de la Journée internationale des droits des femmes.
Nous nous interrogeons d’ailleurs sur cette décision brutale prise au lendemain de l’inauguration de la clinique Larribère, une victoire de l’action initiée par l’Afepec.
Depuis près de 30 années, avec d’autres forces démocratiques, nous avons été à l’avant-garde du combat anti-islamiste pour une Algérie libre, démocratique, juste, tolérante, plurielle et égalitaire, pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous sommes restées sur le terrain des luttes et de la mobilisation malgré les difficultés et menaces qui ont pesé et continuent de peser sur notre association.
Nous espérons surmonter rapidement cette nouvelle épreuve qui nous est imposée et nous saluons l’élan de solidarité qui s’est manifesté depuis l’annonce de la décision injuste de nous museler à quelques jours de la célébration de la Journée internationale des droits des femmes.
Afepec
28 février 2018

About -

comment closed