L’ancienne maire d’Oran appartiendrait à un privé ?
By admin On 5 mar, 2018 At 09:20 | Categorized As Actualités, Infos_show, Local | With 0 Comments

mairie

Pour rappel historique, la première mairie d’Oran était située dans le quartier de Sidi El Houari, dans le prolongement de la place de la république. La bâtisse en question a servi de siège de la commune d’Oran de 1863 à 1886 quand la nouvelle marie de la place du 1er novembre (Ex, place d’Armes) fut inuagurée.

Après, l’indépendance, cette immeuble a servi de siege à la societé des eaux d’Oran puis il a  été occupé par des algériens comme tous les immeubles des biens vacants, tribu de guerre, reconnu par tout l’univers.

Ne voila t-il pas aujourd’hui, qu’un énergumène se présente avec un pseudo-acte de propriété et veut vider les locataires par voie de justice ou plutôt d’injustice ?

En principe, les domaines doivent reloger les familles ailleurs et verser la bâtisse dans le patrimoine culturel et historique.

C’est une deuxième affaire du 11 Bd de la Soumam Oran.

Ghalem BOUHA

 

Plusieurs familles qui occupent le bâtiment de l’ancienne mairie située sur la place de république au quartier Sidi El Houari, sont menacées d’expulsion. Le litige est exposé devant la justice mais une seule question se pose : Comment expliquer qu’un édifice qui était une mairie puis le siège des services des eaux, ensuite occupé par plusieurs familles depuis 50 ans pour certaines, devient une propriété privée.
L’actuel « propriétaire » a présenté un acte de propriété établi en France, donc il ne faut pas s’étonner si un jour une personne se présente comme étant le propriétaire de la cathédrale du Sacré-Cœur !!

KETTAB Djawad

About -

comment closed