Scandale au ministre du travail
By admin On 19 juin, 2018 At 10:24 | Categorized As Actualités, Alert Corruption, Infos_show | With 0 Comments

khiat

D’aprés, le journal d’investigations ALGERIEPART, MohamedKHIAT, le secrétaire général du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale est mêlé à un scandale international.

En effet, M. Mohamed KHIAT utilise tout un ministère et tout un gouvernement dans le seul but est de faire recruter son fils au BIT (Bureau international du travail) à Geneve.

Et, l’on apprend aussi, que son fils  a déjà effectué un stage dans cette honorable institution onusienne mais le très influent secrétaire général n’a pas pu réussir le recrutement de son fils.

Ce scandale tombe très mal car les relations entre le ministère du travail algérien et le BIT  ne sont pas au beau fixe. le torchon brûle entre les deux parties en raison de la non-application des résolutions de l’OIT (Organisation internationale du travail) par l’Algérie.

Lors de son dernier discours le 04 juin à Genève, M. Mohamed KHIAT a déclaré devant la commission des normes de l’OIT  » …peut pousser les pays à ne plus ratifier de convention et ne plus être tenus de leur application et même aller vers la dénonciation partielle ou totale« .

Et : « Aussi, je tiens à déclarer solennellement que mon pays rejette dans le fond et dans la forme la résolution de la Commission« .

Comment, le gouvernement algérien et la présidence peuvent-ils permettre à un simple secrétaire général d’un ministère de menacer une institution de l’ONU et provoquer un conflit qui verra l’Algérie se retirer du BIT et ce, pour des raisons très personnelles ?

Car la véritable raison est le non-recrutement de son fils au BIT.

Ainsi, le ministre du travail M.ZEMALI et son secrétaire général M. KHIAT ont ternit l’image de l’Algérie dans le concert des Nations.

Jusqu’à quand, les hautes autorités fermeront-elles les yeux sur ces dangereuses pratiques ?

Ghalem BOUHA

About -

comment closed