Subsaharien et diabétique, avec une carte de réfugié du HCR, il se retrouve menotté à l’hôpital d’Oran
By admin On 22 juil, 2018 At 11:55 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

racisme-algeriens-migrants

Communiqué :
Oran le 22.07.2018
22:19

Ce jour, dimanche, 22/07/2018, des représentants de la LADDH se sont déplacés au niveau du service des urgences du CHU d’Oran pour rendre visite à Mr L. A. S, travailleur migrant malien, qui était hospitalisé depuis trois jours vu son état du à une mauvaise prise en charge de sa maladie du diabète.


Mr L. A. S était menotté alors que c’est lui qui avait déposé plainte pour agression et qu’il affirme être sous protection du HCR (Haut commissariat des réfugiés). Il souligne avoir présenté  au niveau de la sûreté urbaine les documents prouvant son statut, lors de son dépôt de plainte mais cela n’a servi à rien. 


Le Bureau d’Oran de la LADDH demande à ce qu’une enquête soit diligentée car il est fort peu probable que la protection du HCR peut être avancée sans preuve.


Les autorités qui n’arrêtent pas de dénoncer des coupables virtuels pour atteinte à l’image de l’Algérie ont, dans ce genre de situation, le loisir de situer les coupables d’atteinte non seulement à la convention internationale sur les travailleurs migrants et les membres de leur famille mais même à la loi Algérienne qui régit le séjour des étrangers.

Par le bureau LADDH / Saïd BOUDOUR.

About -

comment closed