comité nationale de soutien Communiqué du 50eme jour de grève de la faim
By admin On 27 juin, 2012 At 08:28 | Categorized As Infos_show, Luttes sociales | With 0 Comments

Le 25 Juin2012 ,les femmes membres du bureau fédéral affilié au SNAPAP en présence des travailleurs du secteur de la justice ,des membres du comité de soutien et de leurs familles ,ont décidé de geler la grève de la faim , entamée le 06 Mai 2012 à la maison des syndicats de Dar El Beida et reprendre la protestation par des actions sur terrain

La reprise de l’alimentation par les grévistes  a soulagé les parents  qui ont vécu les 50 jours  de la grève avec souffrance et inquiétude .les femmes grévistes ont subi plus de pression de leurs  familles qui craignaient le pire durant l’événement .Rappel :A la suite de la grève générale ,illimitée ,menée par les travailleurs du secteur de la justice , le 10 ,Juin 2012 ,réprimée avec force par les pouvoirs publics qui a ciblé particulièrement les militants syndicalistes

Pour dénoncer les interpellations, les arrestations, l’emprisonnement, les suspensions des syndicalistes et le refus du dialogue , les membres du bureau fédéral sont entrés en grève de la faim illimitée , le 6 Mai 2012 .

En gelant la grève de la faim , les protestataires restent déterminés à continuer la protestation sous d’autres formes et même reprendre la grève de la faim après le mois de Ramadhan .

Mourad Ghdia ,président de la fédération nationale des travailleurs du secteur de la justice , affiliés au SNAPAP , entre dans le 50 eme jour de grève de la faim .

Son état de santé est très altéré , il a perdu 12 kg  , plus de 10 %de son poids , il se déplace très péniblement  souffrant de douleurs musculaires et abdominales , parle avec de grandes difficultés .

Son état est inquiétant car les conséquences de l’arrêt de l’alimentation  peuvent être aggravées par les grandes chaleurs et l’absence de climatisation à la maison des syndicats .

Si les femmes ont gelé momentanément la  grève de la faim ,pour reprendre d’autres actions  de protestations , Mourad  Ghdia veut aller jusqu’au bout de ses forces au

risque de sa santé .

50jour de grève de la faim , de souffrances n’ont pas suffit pour interpeller le pouvoir qui s’apprête à célébrer le 50eme anniversaire de l’indépendance dans l’indifférence ,  mépris , l’oppression des travailleurs  et les violations des lois .

Le silence et l’indifférence de la société civile et des droits de l’homme , réconfortent le pouvoir dans toutes ces pratiques

 

La coordinatrice

Yamina   Maghraoui

About -

Laisser un commentaire

You must be Logged in to post comment.