Après 52 jours de gréve de la faim, les greffiers convoqués pour la commission de discipline
By admin On 28 juin, 2012 At 06:49 | Categorized As Communiqués | With 0 Comments

Communiqué

 

Au moment ou Mourad Ghdia entre dans le 52eme jour de grève de la faim, les membres du bureau fédéral des travailleurs de la justice, affilié au SNAPAP , doivent comparaitre devant la commission de discipline, le 28 Juin à l’école nationale des greffiers de Dar El Beida à Alger .

A11 heures, la commission de  discipline n était pas encore constituée alors que les travailleurs mis en cause et qui étaient convoqué soit par SMS, soit par téléphone, soit de bouche à oreille devaient comparaitre à 8 heures du matin. Sur les 57 travailleurs suspendus seulement  07  ont reçu des convocations écrites. .

Plusieurs anomalies et pratiques anormales sont à relever dans cette situation

1ere : la majorité des travailleurs a appris la décision de suspension par téléphone

2eme : la convocation à la commission de discipline par SMS et par téléphone

3eme :violation de la loi 90 /02 en l’occurrence l’article 32 et violation de la loi 90 /14 dans ses articles 51 , 53 , 55, et 56 .et violation du statut général de la fonction dans ses articles 167 et 168 qui donne le droit au travailleurs mis en cause d être informé par écrit sur les délits et le droit de connaitre son dossier

4eme : la commission de discipline doit se réunir au niveau de la direction des ressources humaine du ministère de la justice et non à l’école nationale des greffiers

 

Les autorités utilisent ces pratiques pour exercer et intensifier la pression sur les travailleurs pour les résigner à accepter les inégalités et l’injustice.

Refusant de se présenter devant une commission illégale et déterminés à continuer la protestation , les travailleurs ont tenu un SIT IN devant l’école nationale des greffiers en scandant des slogans contre  les violations des lois .

 

La secrétaire générale

 

Nassira   Ghozlane

About -

Laisser un commentaire

You must be Logged in to post comment.