Forum maghrébin pour une justice sociale et climatique-Tunise
By admin On 31 mai, 2016 At 09:02 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

hama

Justice climatique et justice sociale ?

De prime abord, ce thème apparaît comme une coquetterie de militants mondialistes pour lier toujours la question de justice sociale à tous les thèmes possibles.

Mais au fil des conférences, des interventions et des travaux d’ateliers tenus lors de ce forum organisé  entre le 27 et le 29 mai 2016 à Hammamet Tunisie, les atteintes aux droits vitaux dus au changement climatique et aux diverses pollutions des citoyens du monde et en particulier ceux des pays du Sud se sont avérés nombreuses.

Ce deuxième forum après celui tenu  toujours au même endroit les 6/7/8 novembre 2015 sous le thème d’alternatives citoyennes avant la tenue de la COP 21 (Conférence des organisations parties) à Paris en décembre 2016 a été organisé par la FTDES (Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux) avec l’aide de la fondation FREDERICH EBERT  dans le but de faire le bilan de justement de la COP 21 et préparer la COP 22 qui doit avoir lieu à Marrakech en novembre 2016.

Nonobstant, les associations et syndicats de la société civile maghrébine qui étaient représentées en force, cette rencontre a vu la participation de bon nombre d’associations maghrébines de l’émigration, d’autres organismes et experts européens.

C’est ce qui a permis un bon niveau de débats et d’échanges.

Aussi, pour encourager la recherche scientifique, les organisateurs ont associé des universitaires, des experts et de jeunes doctorants tunisiens à donner des conférences et à participer aux débats.

Ces échanges courtois de points de vue et d’idées ont montré clairement l’existence de trois tendances entre ceux qui veulent avancer à petits pas pour concrétiser les promesses des COP, ceux qui veulent profiter de la réunion de Marrakech pour revendiquer à ce que les pays riches pollueurs financent les efforts des pays du Sud et ceux qui, carrément font une analyse de classes en dénonçant la complicité des pays puissants et des multinationales avec leurs élites et gouvernements locaux.

Ghalem BOUHA

About -

comment closed