LA SEOR, ORAN, nouveau maitre esclavagiste : Des femmes de ménages non payées depuis une année.
By admin On 5 jan, 2016 At 11:59 | Categorized As Actualités, Economie, Infos_show | With 0 Comments

 SEOR

Tout le long de l’année 2015, les femmes de ménages, les jardiniers, les agents de nettoyage, les agents d’entretien, les gardiens, les agents de sécurité enfin le petit peuple n’ont pas été payés.

Oui, la SEOR, société de distribution de l’eau distribue surtout les gros salaires et n’omet jamais aussi de distribuer les dividendes et les jetons de présence à ses cadres dirigeants

Ces petits agents ne peuvent même pas faire grève car ces ils font partie   de sociétés privées de prestations.

Mis à part, les sociétés de gardiennage qui  appartiennent à d’anciens dignitaires militaires du régime, toutes les entreprises prestataires sont issues du dispositif ANSEJ/CNAC et de simples petits entrepreneurs qui essaient de travailler honnêtement pour gagner leurs vies.

La SEOR paye les gros fournisseurs et délaissent les TPE (Très petites entreprises), car ces dernières ne peuvent pas donner des contreparties c’est-à-dire de la TCHIPA.

D’après nos informations, plus d’une vingtaine de petites entreprises vont entrer en grève illimitée afin de dénoncer cette situation.

A titre d’information ces jeunes entrepreneurs qui se sont débrouillés pour travailler avec la SEOR et qui ont cru à cette société publique de renom vivent des drames familiaux et sociaux car ils ont emprunté auprès des fournisseurs, de leurs parents, voisins et amis. Et, ils n’arrivent plus à honorer leurs dettes.

En outre, bon nombre sont en phase de remboursements vis-à-vis de leurs banques.

LA SEOR ORAN, contribue à aggraver la crise sociale et économique.

 

 

About -

comment closed